FMI VS EUROGROUPE + SYRIZA vs SYZIZA

ACCUEILForumsLA TAVERNEFMI VS EUROGROUPE + SYRIZA vs SYZIZA

Vous lisez 0 fils de discussion
  • Auteur
    Billets
    • #7657
      Jean
      Modérateur/modératrice

      http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/23/grece-les-europeens-et-le-fmi-divises_4660106_3234.html

      le FMI continuerait à faire la fine bouche sur la TVA et les retraites. Et sa position sur une possible renégociation de la dette publique grecque a semblé parfois osciller ces derniers jours. Pourtant, depuis quelques semaines, on avait cru comprendre que le FMI insistait pour que les créanciers acceptent de faire des concessions à Athènes et cèdent en acceptant une discussion sur la dette.
      Mais pour l’instant, la plupart des pays de la zone euro créanciers de la Grèce refusent car ils n’ont pas confiance dans la volonté des gouvernements successifs du pays d’assainir les finances publiques : ils veulent d’abord voir mises en place les réformes de structure.
      Les créanciers vont-ils surmonter leurs dissensions à temps ? Un accord doit absolument être trouvé avant la fin de cette semaine, sinon la Grèce risque de faire défaut auprès du FMI, auquel elle doit 1,6 milliard d’euros, le 30 juin. Cependant, cela a été répété clairement par tous les participants à l’Eurogroupe, puis au sommet de la zone euro lundi soir : il n’y aura pas d’accord avec Athènes sans le FMI. Ce dernier est un garant, une sorte d’assurance que les Grecs seront gardés sous surveillance. Pour sa part, la Commission européenne est considérée, depuis des années, comme trop bienveillante par certains pays membres, créanciers de la Grèce. A commencer par l’Allemagne, qui pèse lourd dans ces discussions.

      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/23/grece-les-europeens-et-le-fmi-divises_4660106_3234.html#xJ9EqJLhYZolFCGW.99

      http://www.mediapart.fr/journal/international/230615/grece-syriza-se-dechire-sur-laccord-en-negociation-bruxelles

      Après cinq mois de négociations et sept réunions de l’Eurogroupe, l’accord qui se dessinait en début de semaine à Bruxelles atteste des nombreuses reculades du gouvernement grec. Plusieurs députés Syriza ont d’ores et déjà annoncé qu’ils voteraient contre, tandis que le centre et les socialistes misent sur un rapprochement avec le parti de Tsipras.

      Créateur du site en mode cordial 🙂

Vous lisez 0 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.