Aller à la barre d’outils

6M semaine 1, 15M sur 1 an selon Bryan Garnier

ACCUEILForumsLA VIE d’ASAMACUBILES DERNIERS ARTICLES6M semaine 1, 15M sur 1 an selon Bryan Garnier

Vous lisez 5 fils de discussion
  • Auteur
    Billets
    • #8100
      Lowa63
      Participant

      Ca va la Ubistes depuis le temps???

      Comme d’hab, je participe très peu mais je vous suis toujours sur Bourso et sur asamac!
      Je me mors encore les c….s d’avoir vendu les 3/4 de mes UBI à 21, genre 2 jours avant l’arrivée de Bollo, et encore plus de ne pas avoir pu/voulu racheter lors du PW…(placé une partie de mes gains sur VK…oups!)

      J’ai trouvé deux liens intéressants sur le tweeter de Richard-Max Beaudoux qui n’ont je crois pas été relayé.

      Aussitôt éffacés de bourso….. 🙁

      Cette franchise marque une nouvelle ère pour l’éditeur français de jeux vidéo qui change de stratégie pour booster son chiffre d’affaires tout en restant indépendant.

      Carton plein pour Tom Clancy’s The Division, le nouveau titre phare d’Ubisoft. Alors qu’il est sous la menace d’une prise de contrôle hostile par Vivendi, l’éditeur français de jeux vidéo vient de marquer un nouveau point dans cette âpre bataille, en lançant avec succès une nouvelle marque sur laquelle il compte beaucoup pour son avenir… En toute indépendance.

      Le groupe dirigé par Yves Guillemot a publié cette nuit un communiqué annonçant des ventes record pour le jour de lancement de son dernier jeu. The Division fait mieux qu’Assassin’s Creed et Watch Dogs, les deux autres licences vedette de l’éditeur domicilié à Montreuil. “Le lancement de The Division est un énorme succès pour Ubisoft et démontre notre capacité inégalée pour créer de fantastiques nouvelles marques de jeux et de les transformer en blockbusters”, a déclaré le co-fondateur et PDG du groupe. “C’est un jour mémorable pour Ubisoft, mais plus important encore, il marque le début de l’engagement durable de millions de joueurs dans le monde”.

      Le modèle? Un jeu en monde ouvert, multijoueur, qui se vit sur la durée avec de nombreuses mises à jour rythmées tout au long de l’année. Pour arriver à cela, Ubisoft n’a pas hésité à investir plus de 80 millions d’euros dans le développement de The Division, selon l’AFP. Ce chiffre ne tenant pas compte, bien entendu des coûts de marketing.

      Deux semaines après la sortie de Far Cry Primal, Ubisoft récidive de belle manière. “Cette annonce est une excellente nouvelle pour Ubisoft”, explique Charles-Louis Planade, directeur de recherche chez MidCap Partners dans une note adressée aux investisseurs, qui estime qu'”au niveau global, ce lancement se situerait juste derrière le blockbuster d’Activision, Destiny”. Ubisoft réussit ainsi à placer trois titres parmi les quatre meilleurs lancements de nouvelle marque de jeux vidéo dans l’histoire de ce secteur d’activité (avec Watch Dogs et Assassin’s Creed)

      6 millions d’unités le jour 1?
      Selon Richard-Maxime Beaudoux, analyste chez Bryan Garnier, les ventes du titre pourrait avoisiner les 6 millions d’unités lors de sa première semaine de ventes, soit 2 millions de plus que pour le lancement de Watch Dogs, l’autre nouvelle franchise qui remonte à mi-2014. L’analyste table d’ailleurs sur des ventes globales de l’ordre de 15 millions d’unité d’ici mars 2017, soit le plus beau succès dans l’histoire de l’éditeur.

      Ce très bon lancement s’ajoute à une phase beta qui a vu quelque 6,4 millions de joueurs se lancer dans l’aventure en février, également un record pour une nouvelle marque sur console de huitième génération.

      Du coup, Ubisoft pourrait très bien profiter des deux lancements réussis de Far Cry Primal et de The Division pour son quatrième trimestre et atteindre ses objectifs annuels initiaux (fin de l’année fiscale au 31 mars 2016), avant son profit warning.

      Tom Clancy’s The Division plonge le joueur dans un univers très contemporain, en plein New York, livrée à elle-même après une pandémie dévastatrice. Il incarne un membre de la Division, une unité top secret d’agents tactiques autonomes, qui a pour objectif de rétablir l’ordre. “Ce jeu est la consécration de plusieurs studios”, précise Emmanuel Carré, porte-parole de l’éditeur, au premier rang desquels le suédois Massive Entertainment (racheté à Vivendi en 2011!) et celui d’Annecy où 70 personnes ont travaillé dessus pour mettre en place la gestion des relations avec les joueurs.

      Cette annonce a en tout cas eu un effet positif sur le cours de Bourse d’Ubisoft dans la journée (avant de boucler à 0,04%). Des mouvements que le raider Vincent Bolloré doit suivre de très près…

      http://www.challenges.fr/high-tech/jeux-video/20160310.CHA6106/the-division-le-jeu-video-de-tous-les-records-pour-ubisoft.html

      ———————

      Le jeu The Division a battu tous les records de ventes d’Ubisoft sur 24 heures. Un point marqué dans la bataille face à Vivendi.
      Dans sa bataille pour convaincre les investisseurs que sa stratégie est la bonne et qu’ils ont tout à perdre à une prise de contrôle de la société par Vivendi, Yves Guillemot vient de marquer un point.

      The Division, sa nouvelle franchise, démarre en fanfare. Sorti mardi, le jeu s’est plus vendu en 24 heures que n’importe quel autre titre d’Ubisoft, qui a pourtant connu de gros succès avec sa série Assassin’s Creed ou plus récemment le jeu Watch Dogs. La sortie de The Division est également la plus réussie pour l’éditeur en termes de ventes digitales, un mode de distribution aux marges plus confortables.

      Dans une note de Bryan Garnier, Richard-Maxime Beaudoux prédit un avenir radieux à la nouvelle licence. « The Division sera certainement le plus gros succès d’Ubisoft en termes d’unités vendues. Il pourrait s’écouler à 15 millions d’unités d’ici à fin mars 2017 », pronostique l’analyste. De quoi enterrer le record actuel d’Ubisoft, soit 12,5 millions pour Assassin’s Creed III en 2013.

      Un pari à 80 millions d’euros
      Ce succès n’est pas une totale surprise. La version bêta de The Division avait attiré un nombre record de 6,4 millions de joueurs en février. Il n’en est pas moins une bouffée d’oxygène.
      D’abord parce que le groupe a investi 80 millions d’euros dans le développement du jeu, sans même compter les dépenses marketing – une prise de risque importante. Ensuite parce que l’éditeur a renoncé à sortir un nouvel opus de sa série la plus célèbre en 2016-2017 suite à la contre-performance d’Assassin’s Creed Syndicate sorti à l’automne denier.

      Enfin, et surtout, parce qu’Ubisoft est toujours sous la menace de Vincent Bolloré, dont le groupe de média détenait fin février 15,7 % du capital de l’éditeur. « Si les ventes se confirment, cela devrait faire monter le cours, rendant plus compliquée la montée de Vivendi », estime Thomas Alzuyeta de Gilbert Dupont.

      C’est le deuxième caillou cette semaine dans la chaussure de Vincent Bolloré, qui a lancé une OPA le 18 février sur Gameloft, la société sœur d’Ubisoft. Mardi, suite à une émission de nouvelles actions Gameloft, Vivendi a en effet déclaré à l’AMF avoir franchi à la baisse le seuil des 30 % du capital de l’éditeur de jeux mobiles et ne possède plus que 29,86 % du capital et 26,63 % des droits de vote. La partie est relancée.

      http://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/021757809917-le-succes-du-dernier-jeu-dubisoft-conforte-yves-guillemot-1206159.php#

      Bisous les copinous!

    • #8101
      Jean
      Modérateur

      Tiens les objectifs initiaux… Je vais finir par croire que @blubber est vraiment Richard-Maxime ^^

      Créateur du site en mode cordial 🙂

    • #8102
      Jean
      Modérateur

      Heureux de te relire @Lowa63… Et moi aussi j’ai failli me bouffer les couilles… mais je suis rentré lors du PW, puis j’ai revendu, puis j’ai repris et on oscille aujourd’hui autour de mon PRU.

      Le cours souffle un peu. La mm20 dépasse 25€, les bollinger se reserrent… On devrait être à point pour lundi ou mardi 😀

      Créateur du site en mode cordial 🙂

    • #8103
      Jean
      Modérateur

      Et bien sûr, voici le communiqué d’Ubisoft publié le lendemain de la sortie de The Division.

      Créateur du site en mode cordial 🙂

    • #8148
      blubber
      Participant

      @abonne : C’est “Richard” pour les amis 😉


      @Lowa63
      : Bonjour et bienvenu !
      Je n’avais pas encore le temps de répondre, j’ai très, très peu de temps…
      Avec le lancement de The Division, tu comprends ? 😉
      (Vendredi jusqu’à 02.00h, Samedi jusqu’à 02.00h – je suis fatigué ! Mais quel jeu formidable !)
      Merci pour ta contribution !

      J’attends avec impatience le communiqué d’Ubi “The Division ventes semaine 1”.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 8 mois par blubber.
    • #8150
      Jean
      Modérateur

      Nous sommes tous très impatients :).

      Gamesplanet est vraiment un incitateur d’achat.

      Par ailleurs je crois que le système souris / clavier me correspond bien. J’ai presque eu du plaisir de jeu sur un shooter.
      L’ambiance est remarquable.

      Créateur du site en mode cordial 🙂

Vous lisez 5 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.