Répondre à : Bryan Garnier: L'acquisition d'Ubisoft est l'objectif principal de Vivendi !!!

ACCUEILForumsUBISOFTBryan Garnier: L'acquisition d'Ubisoft est l'objectif principal de Vivendi !!!Répondre à : Bryan Garnier: L'acquisition d'Ubisoft est l'objectif principal de Vivendi !!!

#7894
Jean
Modérateur/modératrice

Bonjour à vous deux.

Je suis moi aussi très impatient de savoir ce que va sortir la famille guillemot pour sauver Gameloft.

Comme Jeasab je ne pense pas qu’Ubi Soft soit utilisé pour acheter Gameloft car cela reviendrait effectivement à offrir les deux entreprises sur un plateau à Vivendi.
Par ailleurs, ceci pourrait entraîner une chute de la valeur d’Ubisoft est une perte de crédibilité de ses dirigeants cars ils ont expressément indiqué lors de la réunion investisseur de Londres qu’il n’envisageait pas de fusion importante.

Avec près de 30 % des droits de vote, l’équipe beaucoup peser. Il est d’ailleurs possible que ce seuil soit désormais atteint si la famille s’est encore renforcée ces huit derniers jours.
Autre question, est-ce que des fonds soutiennent la famille guillemot ? Après tout, investir dans leurs entreprises, se révèle créateur de valeur sur le long terme. Ils ont montré leur capacité à mettre en œuvre une vision, à se remettre en cause, à chercher et trouver de nouveaux marchés.
La mise en place d’une régie publicitaire intégrée à Gameloft et les nombreux partenariats noués pourraient aussi inciter à geler le capital.

Par ailleurs, jusqu’à présent, Vivendi n’a pas été en capacité d’expliquer pourquoi une telle fusion régénératrice de synergie et de valeur tant pour les actionnaires de Vivendi que pour les actionnaires de Gameloft ou d’Ubisoft. C’est bien là le point faible du conglomérat. Ajoutons aussi que les conglomérats subissent une décote qui n’est pas favorable aux actionnaires de moyen et long terme.

À 6,40 euros, le cours de marché de Gameloft est déjà supérieur à la valeur de l’OPA de Vivendi. Personne n’a intérêt à lui apporter les titres directement. La question qui est actuellement en train d’acheter à 6,40 euros ? Vivendi ? La famille de façon directe ou indirecte ? Des partenaires éventuels ? Nous ne le saurons que dans quelques jours voir quelques semaines.

Concernant Ubi Soft, l’entreprise rentre dans une période de cinq à six semaines de flux d’informations positives grâce aux nouvelles publications des analystes, la sortie de Fac Cry primal, de la bêta de The division, et surtout de la sortie de ce AAA majeur. Pour ma part, je m’attends à des communiqués de presse dithyrambique, montrant la capacité de l’entreprise a lancé régulièrement de nouvelles franchises créatrices de valeur et trouvant instantanément leur place dans le club très fermé des jeux s’écoulant à 10 millions d’exemplaires et plus.
Il est évident qu’un tel succès de The division juste après celui de Watchdogs crédibilisent très encore plus les objectifs de long terme annoncé lors de la réunion investisseur.

J’ajoute aussi que les come-back réussis de Rainbow six et de ghost Recon illustrent à la perfection l’aptitude des équipes du développeur éditeur a relancé ses franchises. Qui aurait parié au retour victorieux de Rainbow six après tant d’épisodes médiocres ? Qui aurait parié que ghost Recon pourrait lui aussi faire de nouveaux envies aux joueurs et s’annoncer comme une des plus grandes sorties de Noël 2016 ?


@jeasab

Pour te répondre je pensais effectivement rerentrer entre 16 et 17 euros mais l’éclaircie générale des marchés d’une part et le timing de la conférence d’autre part m’ont convaincu de rerentrer légèrement au-dessus de 19 €. J’étais parti en toute transparence, je suis revenu de la même façon.

Créateur du site en mode cordial 🙂